ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  EMILIEN CASALI - AUTEUR THEÂTROMANCIER 

 Home  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

EMILIEN CASALI
Programme !!!
155 pièces
Compa Balladins
Tous les sites
SERIES THEÂTRE
POEMES 2006/17
PIEC'ILLUSTREES
FESTI 2005/2017
LES MEMOIRES..
MUSEE ROBERTO
SERIE 1 : 95
SERIE 2 : 95
SERIE 3 : 78
SERIE 4a : 48
SERIE 4b : 36
SERIE 4c : 15
SERIE 5
PRIX 2006/2017
SERIE 1989/1999
SERIE 1995/2000
SERIE 2001/2002
SERIE 2002/2003
SERIE 2003/2004
SERIE 2004/2005
SERIE 2005/2006
SERIE ETE 2006
SERIE 2006/2007
SERIE 2007/2008
SERIE 2008/2009
SERIE 2009/2010
SERIE 2010/2011
SERIE 2011/2012
SERIE 2012/2013
SERIE 2013/2014
SERIE 2014/2015
SERIE 2015/2016
SERIE 2016/2017
SERIE 2017/2018
Vacance 2009/10
Vacance 2010/11
Vacance 2011/12
Vacance 2012/13
Vacance 2013/14
Vacance 2014/15
Vacance 2015/16
Vacance 2016/17
VIDEOS PIECES 2
VIDEOS PIECES 1
ANABELLA EXPO
PROFS INSCRITS
Revue de presse
PROFESSEURS
DIAPORAMA
STAGE THEÂTRE
Cadeau Surprise
PIECES TRADUITE
L.DUMITRASCU
CLASS 2005/2016
Classe masquée
LA PRINCESSE
Terre-Nouvelles
TEMPS DE VIVRE
SUPER CAT GIRL
Pacific Land
LA PIERRE QUI...
DIVINE é COLOMB
BALADE LUMINEUSE
UNE PÊCHE...
UNE ÎLE ENTRE
LA PETITE MAISON
RETOUR TERRE-N
BONS BAISERS DE
LES MOULINS AUX
Chapeau magique
Parchemin d'or
DJ MAX'AIME
Quelques Plumes
AUBER PLUME D'OR
LA TERRE DANSE
SEJOUR A TARGU-J
QUELQUES PLUMES
CROISIERE...
BILOU N'EN FAIT
LE PRINTEMPS....
PATZY S'AMUSE...
ESCALE A PACIFIC
SYLVESTRE MAJOR
PATZY FAIT DE LA
LA TOUR EIFFEL..
ARRET D'AUTOBUS
COLLECTIONNEUR
RDV PLEINE LUNE
UNE BOUFFEE...
WAGON ENCHANTE
LES MOULINS 2017
PATZY A CRISTAL
C'EST BEAU VIE!
MANEGE ENCHANTE
PATZY JARDINIERE

 

Liens


Amis francophones, Bonjour!

28/06/2017..22.57 
 
 
 
 
 
 
Bonjour tout le monde ! VOLARE !!!!!!!! Merhaba dünya! Hello world! Hallo Welt! Ciao mondo! שלום עולם! ¡Hola, mundo! Γεια σας κόσμο! नमस्ते विश्व! 世界您好!VOLARE !!!! 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amicalement et Fraternellement, Emilien Casali (Auteur) 
casali.emilien@wanadoo.fr 
 
 
"Bienvenue à tous et toutes !"  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Déroulez la page et cliquez sur les photos  
 
 
Depuis plus de 10 ans, les différents sites de l’auteur Emilien Casali sont sous hautes surveillances « pour le plus grand respect et la plus grande joie de l’enfance ». 
 
 
 
 
 
 
 
 
La forme de travail proposée sur les différents sites que vous allez découvrir se veut "artisanale " afin de conserver une animation artistique "Authentique" réservée aux professeurs et élèves francophones. (L'échange entre les professeurs et l'auteur animateur n'est pas à but lucratif ou bien à titre professionnelle, il s'agit purement et simplement d'un échange amical, ludique, constructif, imaginatif, récréatif, inventif, créatif, un programme d'animation annuel qui se veut également ambitieux, visant principalement à approfondir la langue française dans le respect de l'enfance. L’auteur animateur ne s'immisce en aucun cas dans le programme des professeurs. Les sites présentent "exclusivement" le travail des élèves et des professeurs autour d'animations artistiques diverses proposées par l'auteur animateur Emilien Casali, un programme conçu pour l'épanouissement des élèves francophones de la façon la plus intelligente et la plus sérieuse si possible dans le respect et "pour le plus grand bonheur des enfants" !(Cliquez sur le lien pour découvrir la "charte"!) 
 
Amicalement et Fraternellement, Emilien Casali
 
casali.emilien@wanadoo.fr 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°1 
 
Cher Roberto, 
 
Tout d'abord, bonjour! Comment allez-vous? 
 
Moi, je veux vous parler en quelques mots de la beauté des vacances d'été. 
 
Des enfants aux larges sourires qui jouent dehors toute la journée, des écoles désertes, des grands-parents qui brûlent d'impatience de revoir leurs petits-enfants. En voici quelques signes que les grandes vacances sont déjà là. Les parcs, autrefois vides, maintenant sont pleins de vie. Les garçons et les jeunes filles rient et jouent ensemble. Les fleurs aux couleurs vives ont rencontré cette année aussi leurs amis, les insectes. La mer ne peut plus cacher la joie de revoir les touristes. À leur tour, les touristes, surtout les enfants, retrouvent le plaisir de jouer sur le sable fin, de se bronzer, de se promener au bord de la mer et de manger toutes sortes de friandises.  
 
D'autre part, la montagne n'est pas au-dessous de la mer. À la montagne, on fait des randonnées et des escalades, on respire l'air pur des forêts et on a l'occasion de manger des plats traditionnels. 
Comme elles sont belles les vacances d'été ! 
Et vous, cher Roberto, avez-vous bien passé vos grandes vacances?! 
J'attends de vos nouvelles. Amicalement, Aniela 
Aniela Prică, V-e B, Collège National Pédagogique "Stefan Velovan", Craiova. Professeur coordinateur : Maria Miflor (19.09.2016) 
NOUVELLE 1 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°2 
 
Salut, Roberto! 
 
Je vais te donner de mes nouvelles. 
 
D'abord, je dois te dire qu'on est bien arrivés en Roumanie. 
 
J'ai passé des vacances de rêve chez mes grands-parents, en Italie. 
 
J'ai visité le centre de la ville de Rome. J'y ai admiré le Colosseum, Fontana di Trevi, le Vatican, le château Saint Angelo. 
 
Un jour, nous sommes allés voir les ruines de Pompéi, la ville engloutie par la lave volcanique, il y a plus de 2000 ans. 
 
J'ai été aussi à la mer où j'ai appris les secrets de la nage. 
 
Enfin, je peux dire que pendant ces vacances j'ai accumulé beaucoup d'informations, dont je te parlerai les semaines à venir. 
À bientôt, Filip 
Filip Stanciu, V-e B, Collège National Pédagogique "Stefan Velovan", Craiova - Professeur coordinateur : Maria Miflor (19.09.2016) 
NOUVELLE 2 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°3 
 
Cher Roberto, 
Comment ça va? J'espère que tout va bien. 
 
Si je dois parler de mes vacances, je peux dire que j'ai eu un été super. 
 
Au mois de juillet, je suis allé à Cisnădie, chez mes grands-parents.  
 
Avec ma famille, on s'est promenés dans la ville. Après quelques jours, on visitait la ville de Sibiu. Le temps n'a pas été généreux avec nous. Étant une région montagneuse, il a beaucoup plu. Malgré la pluie, nous nous sommes bien amusés. On a traversé le Pont des Mensonges où nous avons pris de belles photos. Le dernier jour de séjour, nous avons nettoyé nos chambres et on est allés à la gare.  
 
J'avoue que j'étais un peu triste à l'idée de quitter les montagnes. 
 
Une fois arrivé à Craiova, j'ai attendu ma cousine qui venait d'Italie.  
 
On avait tant de choses à se raconter! À la fin du mois de juillet, nous sommes partis "chez" notre belle Mer Noire à Mamaïa. Nous y avons choisi de rester dans un hôtel de 5 *****, nommé Vega. On se réveillait à 5 heures du matin pour admirer le lever du soleil. Puis, pendant deux heures, on nageait et on prenait des bains de soleil, après quoi on allait déjeuner. Comme il faisait très chaud, je me baignais presque tout l'après-midi. Les deux semaines au bord de la mer se sont vite envolées, mais d'autres surprises m'attendaient. 
 
Au mois d'août, moi et mes parents, on est allés à Predeal. Cette fois-ci, la montagne nous a offert un temps plus que généreux. Le soleil, la joie et une nature merveilleuse nous accompagnaient chaque jour. Mais toutes les belles choses ont une fin! 
 
Arrivé à la maison, j'ai commencé les préparatifs pour la nouvelle année scolaire, première année de collège. 
 
Et pourtant... je pense déjà à l'été prochain... 
Amicalement, Andrei  
Andrei Cruciat, V-e B, collège National Pédagogique Stefan Velovan – Craiova - Professeur coordinateur : Maria Miflor (19.09.2016) 
NOUVELLE 3 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°4 
 
Cher Roberto, 
 
Comment allez- vous? 
Je suis Raluca, la sœur d’Alexandra, que vous connaissez déjà. 
 
Je vous écris pour vous dire que j’ai passé des vacances étonnantes. J’ai rencontré plusieurs personnes et j’ai admiré des endroits inoubliables. 
 
J’ai participé à un cours d’art dramatique dans la ville où habitent mes grands-parents. Une expérience unique. 
 
Vers la fin de l’été, j’ai participé avec ma sœur à quelques concours de créativité. 
C’est tout pour le moment.  
À bientôt, Raluca  
Raluca Țâru, V-e B, Collège National Pédagogique Ştefan Velovan – Craiova - Professeur coordinateur : Maria Miflor (19.09.2016) 
NOUVELLE 4 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°5 
 
Cher Roberto, 
 
Bonjour! Comment allez- vous? 
 
Chez nous, l’automne est déjà arrivé.  
 
Les feuilles des arbres tombent, en formant un tapis plein de couleurs. Le ciel est nuageux aujourd’hui et il a plu toute la journée. Comme je ne peux plus jouer dehors avec mes copains, je reste ici, dans ma chambre, pour vous parler de ce que j’ai fait pendant les vacances d’été.  
 
D’abord, je dois vous dire que tout a été beau. J’ai été chez mes grands-parents et j’ai appris à faire du patin à roulettes. 
Je me suis lié d’amitié avec beaucoup d’enfants. On a joué et on s’est bien amusés ensemble.  
 
Cet été, nous avons acheté une nouvelle maison. Ma chambre est super! 
 
J’aime beaucoup le sport, surtout le hand-ball. La semaine passée, j’ai participé à un concours, au centre de la ville. Notre équipe a remporté le II-e prix. J’en suis bien contente! 
Ensuite, j’ai passé de très beaux jours en Allemagne où je suis allée avec mes parents et ma sœur, Antonia. Nous y avons visité des endroits historiques et nous avons fait beaucoup d’achats. 
 
Si les vacances pouvaient continuer... Heureusement, j’ai eu l’occasion de vous en parler et de revivre ainsi quelques beaux moments. 
 
Et vos vacances?! Vous m’en parlerez peut-être un jour... 
Amicalement, Andreea 
Andreea Gherciu, V-e B, Collège National Pédagogique « Ştefan Velovan » - Professeur coordinateur : Maria Miflor (21.09.2016) 
NOUVELLE 5 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°6 
 
Cher Roberto, 
 
Comment ça va?  
 
Je veux vous parler de mes grandes vacances. Chaque année, en été, moi et ma famille, on va chez les grands-parents. Mon grand-père et ma grand-mère nous attendent toujours avec beaucoup d’impatience, devant la porte, le sourire aux lèvres. 
 
D’habitude, nous restons chez eux seulement une semaine, mais nous y revenons souvent à la fin des vacances.  
 
Durant la journée, moi et mon frère, nous jouons avec nos amis et, le soir, nous allons nous promener en ville avec nos parents. 
 
Et vous, vos vacances se passent bien?! 
 
À bientôt, Florin 
Florin Cornaciu, V-e B, Collège National Pédagogique „Ştefan Velovan” - Professeur coordinateur : Maria Miflor (21.09.2016) 
NOUVELLE 6 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°7 
 
Cher Roberto,  
 
Bonjour! Moi, c’est Ana et je voudrais vous raconter ce que j’ai fait pendant les vacances d’été.  
 
Aujourd’hui,je pense vous parler d’une excursion de deux jours que nous avons faite au mois de juillet.  
 
Nous sommes partis très tôt le matin vers Săcelu, où il y a des eaux thermales. On s’est baignés dans plusieurs piscines bonnes pour de différentes maladies.  
 
Ensuite, nous nous sommes dirigés vers de Băile Herculane. Ici, nous avons respiré l’air frais des forêts et nous avons bu de l’eau de source, très bonne pour la santé. 
 
Puis, on est allés chez ma tante qui habite à Dubova. C’est là que nous avons passé la nuit. 
 
Le lendemain matin,nous nous sommes mis en route vers le monastère Sainte Ana. Après avoir admiré le paysage magnifique de cette région, on est arrivés à la fameuse cascade de Bigăr et on a continué notre chemin vers les Gorges de Sohodol et la grotte de Saint Nectarie. 
 
Le soir, nous sommes rentrés à la maison. 
 
Quelle belle excursion! Inoubliable! 
 
Au mois d’août, j’ai passé quelques jours chez mes grands- parents à la campagne. 
 
J’ai attendu avec impatience la rentrée des classes et maintenant me voici déjà à l’école. 
 
À bientôt, Ana 
Ana Floricel, V-e B, Collège National Pédagogique „Ştefan Velovan”- Professeur coordinateur : Maria Miflor (21.09.2016) 
NOUVELLE 7 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°8 
 
Cher Roberto, 
 
Bonjour! Je t’écris pour te parler de mes vacances d’été. 
 
Je dois dire d’abord que, lorsque les vacances sont arrivées, j’étais heureuse et triste à la fois. Heureuse, parce que je n’avais plus de soucis et triste parce que c’était la première « séparation » de mes anciens collègues.  
 
Au début de mes vacances, je suis allée à la montagne, admirer Transalpina (la Transalpine), l’un des plus beaux endroits du monde. Malheureusement, il y avait de nombreuses courbes et j’avais mal au cœur chaque fois qu’on prenait un virage. Ensuite, on est arrivés aux gorges de Sohodol, où j’ai vu une petite cascade. 
 
Le deuxième mois d’été, je suis allée à la piscine avec mes copains et mes parents, évidemment. Je m’y suis bien amusée. 
 
Quelques jours plus tard, on était en route vers Orşova. J’ai vu de loin la Tête de Decebal, une immense sculpture en pierre. Decebal a été l’un des plus vaillants chefs des Daces, nos ancêtres. Avant de quitter Orşova, on s’est promenés deux fois en bateau sur les ondes du Danube. Le soleil, le port, le fleuve, tout cela était super!  
 
Vers la fin du mois d’août‚ j’ai été à Moeciu, en colonie, avec l’équipe féminine de gymnastique et de ballet. Nous y sommes restées une semaine. Chaque jour on faisait des entraînements, mais on avait aussi le temps pour des excursions. On a vu ainsi le château de Bran et « l’Aventure Parc », où la Tyroliane a été une belle expérience nouvelle pour moi. 
 
Voilà pourquoi je pense que mes vacances ont été formidables. Je rêve déjà des vacances prochaines, quand j’irai à la mer. 
Amicalement, Ana Maria 
Ana Maria Tugulan, V-e B, Collège National Pédagogique „Ştefan Velovan”- Professeur coordinateur : Maria Miflor (19.10.2016) 
NOUVELLE 8 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°9 
« Cher Roberto, 
 
Comment allez-vous ? Moi, ça va très bien. 
Je suis en cinquième et je veux vous parler de mes vacances. 
D’abord, je me rappelle qu’à la fin de l’année scolaire, l’été était déjà arrivé et il faisait chaud. 
 
Au début des vacances, moi et ma famille, nous sommes allés à la montagne. Nous y avons passé un weekend très agréable. 
Je suis allée ensuite chez mes grands-parents où j’ai joué avec mes amis, avec les deux chats, Tomitză et Marcel et avec les deux chiens. Je les aime bien. J’ai aidé mes grands- parents dans leurs activités quotidiennes. 
 
Puis, je suis restée une semaine à la mer. J’aime beaucoup nager. Alors, vous comprenez pourquoi je ne sortais de l’eau que pour les repas.  
 
Le temps passe vite quand on est en vacances! Une nouvelle année scolaire s’approchait et je devais faire des préparatifs, d’autant plus que j’allais devenir élève au collège.  
Et vous?! Avez-vous passé de bonnes vacances? » 
J’attends de vos nouvelles, Andreea  
Andreea Bănțoiu, V-e B, Collège National Pédagogique „Ştefan Velovan”- Professeur coordinateur : Maria Miflor (28.10.2016) 
NOUVELLE 9 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°10 
 
Mon cher Roberto, 
 
Je t’annonce que j’ai eu les plus belles vacances d’été, car, après avoir visité le superbe littoral roumain, j’ai passé le reste de mes vacances dans le royaume de mon enfance.  
« J’habite une très jolie maison à la campagne, à Arcani, chez ma grand-mère. Elle est entourée d’un petit bois de chênes et de hêtres où sautent des écureuils flamboyants. » 
 
Là, j’entends le cliquetis des eaux et le gazouillement des oiseaux : le coucou, le rossignol, les merles. En été, je passe beaucoup de temps à contempler le coucher du soleil, je manque souvent le lever parce que je fais la grasse matinée, excepté les matins où j’ai promis aux copains de jouer avec eux ou bien quand je dois aider ma grand-mère à préparer des plats savoureux. 
 
« J’aime regarder les passants depuis ma véranda protégée des vents, des pluies et même du soleil, jusqu’à ce que soient prêts la table, les odeurs de la soupe ou du rôti, les tartes aux pommes ou les griottes qui m’attirent vers la nappe fleurie par les soins de grand-mère. » 
 
Il y a des fleurs dans toute la maison, y compris dans la cuisine, où je passe la majeure partie de mon temps libre. 
 
Quand je suis fatiguée, je me retire dans ma chambre à coucher pour y faire un dodo avec Johny Depp mon chat, mais seulement après avoir suivi notre série préféré, H2O. Sur les murs d’un blanc éclatant, j’ai abîmé le travail de ma grand-mère en collant les posters de mes acteurs et sportifs préférés. Je souhaiterais ajouter ta photo agrandie, si cela ne te dérange pas. Envoie-moi ton portrait, s’il te plaît. 
 
Tenant compte du fait que je n’ai pas encore fini mes devoirs, je suis contrainte de prendre congé de toi, tout en te souhaitant une joyeuse journée de dimanche et une merveilleuse fin de semaine ! 
Bisous. Ana. 
Ana Vasile, VI-e C, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeur coordinateur : Rodica Calota (30.10.2016) 
NOUVELLE 10 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°11 
Mon vieil ami, Roberto, 
 
J'ai passé de belles vacances, comme tous les ans, lorsqu’on me permet d’aller sur le littoral. Je suis allée à la mer avec mes amis dans un camp de jeunesse. C'était la première fois que je partais aussi loin, sans mes parents ou ma sœur aînée. A vrai dire, j’ai vécu une merveilleuse expérience. 
 
« Chaque matin, accompagnée de mes amies, nous allions sur la falaise pour assister au lever du soleil et des vagues hautes. Nous étions toutes très fatiguées, mais la fatigue ne nous empêchait pas d'y puiser du plaisir. » 
 
Nous avons passé 10 jours en mer plutôt que sur la plage. En dépit du fait qu’on était un grand groupe, 90 enfants environ, nous nous sommes bien amusés tous ensemble ; nous en avons profité pour raconter des blagues ou des souvenirs amusants. Chaque soir, je suis allé au club où je me suis fait de nouveaux amis de toutes les autres villes et même de la mienne, que je ne connaissais pas avant ce camp. 
 
Costinesti est et restera l’univers des adolescents. Partout, il y avait des jeunes. 
 
Les derniers jours, je suis partie en balade dans les ruelles de la ville avec mes amis pour acheter des souvenirs destinés aux membres de ma famille, ainsi que pour quelques-uns de mes amis de camp dont j’allais bientôt me séparer. Je souhaitais que ces derniers se souviennent de moi. Ma démarche m’a conduit à « Vama Veche ». 
 
« Les gens que j’y ai rencontrés semblaient venir d'un autre monde. Ils étaient calmes et positive, portant sur eux des vêtements à la fois étranges et agréables. J’ai vécu quelque chose de nouveau. La plupart des gens, notamment ceux qui se trouvaient sur la plage, écoutait de la musique. J’eus l’impression de me trouver dans l’Atlantide, cité étrange où le temps semble s’être arrêté et qui rend heureux. Il y avait là de nombreux groupes d'amis et tout le monde était très à l’aise. »  
 
À Vama Veche, j'ai acheté de nombreux bracelets et chaînes, une chaîne avec deux dauphins que j’aime beaucoup et que je porte toujours autour du cou, sans oublier divers petits bijoux pour mes amis. Malheureusement, le départ est venu : même si nous étions tous fatigués, sans parler du rhum que j’ai attrapé, la nostalgie d’avoir quitté cet endroit de rêve ne me lâchait pas d’une semelle.  
 
Sur le chemin de Targu-Jiu, j’ai lu un roman d’amour inaccompli, presque malheureux, mais avec un grain d’espoir, à la fin, appelé «Papillons». 
 
Ce séjour a été spécial car il a représenté la dernière vague de mes vacances, ce qui rendit mineur tous les autres événements. J'espère que l'année prochaine, et ce, afin de prendre encore du plaisir, le ministère nous accordera de plus longues vacances d’été, ce qui ne peut que nous réjouir d’avance. 
 
À bientôt, Roberto et une saison magnifiquement valorisée ! 
Grosses bises de Bianca.  
Bianca Florescu, XI-e C, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeur coordinateur : Rodica Calota (31.10.2016) 
NOUVELLE 11 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°16 
 
Cher Roberto, 
 
Cet été a été plein de surprises. C’est seulement à la fin de l’année scolaire que je suis partie en voyage et que j’ai découvert la beauté de notre pays. Nous sommes allés chez ma grand-mère à Moldova. En chemin nous nous sommes arrêtés à Bran où nous nous sommes baladés et avons visité le Château de Bran pour la troisième fois. Je désirais aller à un spectacle de théâtre. Là, je me suis fait des amis. Nous badinions, nous dérangions les habitants, mais nous avons aussi débattu des événements que nous trouvions amusants.  
 
La nuit, je dormais très bien. Puis je suis allée à Moldova. Je pourrais dessiner les collines et les vallées. Toutes les cinq minutes, je demandais aux parents si nous y étions arrivés. Quand nous sommes arrivés, j’ai rencontré ma cousine avec ses cheveux bouclés naturellement. Le lendemain, je les ai aidés à balayer la cour et brûler des broussailles.  
 
Après avoir préparé les bagages avec une joyeuse impatience, nous sommes allés ensemble à la mer. En chemin, je me suis blessée à la jambe. Le soir nous sommes arrivés à Saturn. Le lendemain matin, je suis allée à la plage et je me suis baignée dans la mer. Je me suis battue avec des vagues de deux mètres. J’ai bâti des châteaux de sable, tout comme les gamins. Et là, je me suis fait des amis. La soirée sur la plage a été magnifique et on a dansé comme des fous. Je peux dire que tout a été merveilleux : la mer grise, la brise bleuâtre, les jeux exaltés dans les vagues, le lever frais et le coucher doux du soleil, même les souvenirs de ces vacances uniques. Bien à toi, Denisa. 
Denisa Băluţoiu, IX-e B, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeur coordinateur : Rodica Calota (31.10.2016) 
NOUVELLE 16 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°17 
Cher Roberto,  
Je suis contente de trouver un peu de temps libre pour t’écrire cette lettre, car cette année, j’ai un emploi du temps trop chargé et je suis occupée toute la journée. Les plus difficiles disciplines pour moi sont la chimie et les mathématiques. C’est pourquoi les vacances d’été me semblent si douces et me détendent seulement quand j’y pense, tellement l’école me fatigue. Mais je puise mes souvenirs de mes vacances et ça marche.  
 
« Je me rappelle de la cueillette aux abricots et aux pêches chez mes grands-parents. On se réveillait de bonne heure, on se donnait un coup de peigne, un peu d’eau sur le visage et on était extraordinairement dispos. J’attendais impatiemment les pêches si mûres, dont l’embaume me produisait des vertiges, tant fort en était leur odeur. Nous nous serions cru sous les dattiers du Sahara, que j’ai d’ailleurs visitée il y a deux ans ou bien au Mexique sur lequel j’ai beaucoup lu dans les contes de Georges Navel. De cette manière, j’ai appris à faire la cueillette de ces fruits : on jette un coup d’œil, on prend délicatement le fruit, tout couvert de duvet, sans l’enlever, car il en a besoin pour le protéger, jusqu’à ce qu’il sera consommé. 
 
« Moi, j’ai même peint quelques pêches, assises sur un plateau, dans une lumière crue, au lever du soleil et mon grand-père en a été enchanté. » 
 
Je me souviens aussi de la chasse aux perdrix où nous sommes allés avec grand-père et notre voisin Nicolas. Lorsque que nous trouvâmes l’un de leurs nids, mes deux acolytes constatèrent que le fusil n’était pas chargé depuis la veille, depuis leur dernière chasse aux sangliers. Puis ils m’ont demandé de poursuivre les pauvres oiseaux dans les buissons, chose qui nous a bien amusés, car nous marchions dans les marées et qu’on laissait derrière nous de grosses mottes. Il fallait se courber sous les couronnes des saules pour ne pas se cogner contre leurs troncs. Nous sommes arrivés à la maison comme après un combat contre les irakiens.  
 
La journée suivante, après ton départ, ils ont changé de stratégie, en cherchant le gibier sous les petits arbres, je crois qu’ils s’appellent des térébinthes, qui font des grappes de graines rouges et bleues, dont les oiseaux sont friands ; tu sais que les pièges dans un térébinthe sont des captures assurées. De cette manière, cette journée-là, tandis que nous mangions notre omelette aux tomates et au poivron avec grand-père, les côtelettes grésillaient sur le brasier. 
 
Mais il se fait tard… depuis tout à l’heure, je cherche à t’apporter un peu de joie de nos inoubliables vacances en oublier mes devoirs de maths. Alors je te quitte, mais pas pour longtemps, car, dès que je finirai mon travail, je renouerai notre jolie correspondance. Jusqu’alors, je t’embrasse et je te souhaite les meilleurs mois d’automne et une année scolaire merveilleuse, tout comme la mienne. Grosses bises, Andreea  
Andreea Gabriela Burcea, IX-e E, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (10.11.2016) 
NOUVELLE 17 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°18 
 
Cher Roberto, 
 
Je suis ravie de commencer une correspondance avec toi, car je sentais, depuis longtemps, le besoin d’avoir des amis dans tous les coins du monde. 
 
Or, cette occasion est parfaite pour développer ces relations et de communiquer nos idées et nos sentiments. 
 
Il y a trois ans, je me suis fait des amis au bord de la Mer Noire, deux belges et une allemande et j’avais envie de rencontrer aussi un français pour échanger des opinions sur nos cultures. 
 
Tant qu’il est possible, je lis des livres en français ou je suis des programmes français pour mieux apprendre cette langue qui me plaît beaucoup. 
 
Avant de savoir que je pouvais t’écrire, j’ai dressé une liste de verbes et de noms, ainsi que des adjectifs pour les employer dans mon discours. 
Commencer à remplir mes lacunes me semble la plus responsable des opérations au début de cette année scolaire. 
 
La rentrée m’a apporté quelques soucis, mais la joie de rencontrer mes nouvelles amies et de leur raconter mes excellentes vacances m’a ranimé. 
 
 
Instantanément la joie de vivre s’est installée dans tout mon groupe, surtout lorsqu’on se rappelait les paysages visités, des monuments et de l’élan avec lequel on a voyagé un peu partout dans le pays ; j’ai vu les moulins à vent du nord du pays, les confins de la Hongrie, le château des Hunyadi, les réservations de Bucegi, de Retezat, la vallée de Prahova, les bijoux architectoniques : les monastères de la Moldavie. Mais la plus belle région fut le Delta du Danube avec sa profusion de saules, de roseau, de poissons : le brochet, les silures, la carpe, les oiseaux : pélicans, bécasses, canards sauvages, oies et toute une avalanche de petits oiseaux colorés qui ornaient les flots du fleuve, les berges, les nids ou les branches, une richesse sans pitié et sans précédent pour moi. 
 
Et toi, que penses-tu de mes vacances ? Les tiennes, comment se sont-elles passées ? Décris-moi, du moins une partie, celle que tu as le plus aimés. 
 
À très bientôt, Roberto, et une merveilleuse année ! 
Cristina Maria Joița, IX-e D, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (10.11.2016) 
NOUVELLE 18 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2016 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°19 
 
Roberto,  
 
Tu me manques depuis le commencement de cette année scolaire, car toute rentrée me rend mélancolique. 
Pendant les vacances d'été, je suis partie à la campagne chez mes parents et j'ai été pris d'une peur bleue. Dans les landes de mes grands-parents, j'ai aperçu des traces qui n'avaient pas une forme connue : ni d'animal domestique, ni des fauves que j'avais appris à décoder selon les explications de mémé.  
 
« Je me suis mise à l'affût pour découvrir l'étrange être qui marquait ces territoires avec ses pattes pas tout à fait bien « marquées », mais d'une forme bizarre comme si elles étaient tracées par une main, mais la constance de leur enfilade éloignait légèrement cette pensée. » 
 
Ensuite, j'ai entendu un cri métallique comme le grincement de la porte qui donnait dans le jardin, tu sais, la petite barrière à claire voie, que nous croyions tous de mauvais augure, car, par ici, tout pouvait déferler sur nous, nous jeter aux influences maléfiques, quand on dépassait les confins de notre propriété. 
 
Mais j’ai retenu ma peur et j’ai trouvé la force de tenir bon, jusqu’à ce que je constate l’identité de ce sacré épouvantail : c'était notre voisin qui nous concoctait toujours de telles farces. Il s'était vêtu d'un vieux manteau très large, avait chaussé des vieux brodequins en forme de sabots de cheval ; ils étaient tellement grands qu'on avait l'impression qu’il s’agissait d'un épouvantail monté au milieu des blés ou bien était-ce des boîtes de conserves vides qui réagissaient de telle manière que, quand le vent soufflait, elles retentissaient sur toute la campagne. 
 
Une fois éclaircie, cet épisode me fait rire et je raconte cette prouesse à mes proches pour les soustraire à la monotonie.  
À bientôt, Roberto, et n’oublie pas d’avoir une pensée pour mon petit frère qui t'aime beaucoup et qui m’a dit de t’informer que pendant que le lutin du voisin nous faisait cette farce, il courait, effarouché, comme si tous les diables étaient à ses trousses. 
 
Bisous!  
 
Iulia Iacobescu, XII I, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (10.11.2016) 
NOUVELLE 19 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2016 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°27 
Cher Roberto, 
 
J'ai passé mes vacances de Noël auprès de ma famille, dans la maison, où il faisait chaud et bon. 
 
Avant Noël, j'ai orné la maison avec beaucoup de décorations : des guirlandes, des bougies électriques, des figurines en bois ou en porcelaine, des boules de toutes les couleurs. 
 
J'ai aidé maman à préparer des plats traditionnels de Noël. 
Le 24 décembre, à la veille de la Sainte Fête, j'ai reçu les beaux cadeaux que Père Noël avait laissés au pied du beau sapin. Avec beaucoup de joie, moi et mes parents, nous avons dépaqueté et découvert les belles surprises. Et même si je n'avais pas dressé une liste de ce que je souhaitais recevoir, j'ai reçu de très, très belles choses. 
 
Le 25 Décembre, le Jour de la Grande Fête, selon la coutume, nos filleuls sont venus chez nous. On a passé de beaux moments ensemble, on a bavardé et on s'est bien amusés. 
 
« Le temps s'est envolé ensuite et le Réveillon est arrivé. » 
 
Pour faire à mon tour un cadeau, j'ai préparé un gâteau d'anniversaire. (Grand-mère m'a aidée un peu, mais cela reste entre nous!).  
 
La nuit du Nouvel An, mes parents sont allés au restaurant. Moi, je suis restée à la maison où j'ai fêté le Réveillon avec mes chers grands-parents. 
 
Après tant de fêtes, j'ai commencé à faire mes devoirs parce que le premier semestre allait bientôt continuer. 
Voilà, cher Roberto, comment j'ai passé les vacances, mes vacances les plus réussies. Et vous, ça va? Vous avez passé de bonnes fêtes? 
Je profite de cette occasion pour vous souhaiter : 
Bonne et Heureuse Année ! 
Amicalement, Andreea. 
Andreea Bănțoiu, V-e B, Collège National Pédagogique "Ștefan Velovan"-Craiova Professeur coordinateur : Maria Miflor (01.02.2017) 
NOUVELLE 27 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS HIVER 2017 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°28 
 
Cher Roberto, 
Comment allez-vous? 
 
Moi, je vais assez bien. Comme nous attendons déjà le printemps, je veux vous dire quelques mots sur mes vacances de Noël. 
D'abord, vous devez savoir que je me suis bien amusée. Moi et mon frère, on sortait dehors et on jouait dans la neige. Nous ne rentrions que lorsqu'il faisait très froid. Je ne sais pas si vous avez entendu que cet hiver nous avons eu des températures très basses. Heureusement, on n'a pas pris froid! 
 
Le soir de Noël, nous attendions impatiemment les cadeaux que Père Noël allait nous apporter. La Grande Fête arrivée, moi et ma famille on est passés par l'église et puis on est allés voir le beau centre de la ville qui était merveilleusement décoré. 
 
Le temps passe vite quand on est en vacances. Après Noël, le Réveillon est arrivé à son tour. À cette occasion, je suis allée chez ma tante où j'ai joué avec mes cousins.  
 
Le 1-er janvier, mes parents ont "soulevé vers la poutre" notre filleule. C'est une coutume qu'on rencontre en Olténie. Voilà de quoi il s'agit. Chez nous, "la sage-femme occupe la fonction de marraine lors du baptême d'un enfant". C'est elle qui tient entre ses bras le bébé au début de la cérémonie religieuse. Après le baptême, ce sera la marraine qui portera le petit chrétien entre ses bras. Pendant plusieurs années, le jour du Nouvel An, la famille viendra avec le bébé chez la sage-femme. La jeune famille apportera de la nourriture et de la boisson, tandis que la sage-femme offrira des habits nouveaux à l'enfant. Avant le festin, la sage-femme soulève l'enfant et son mari tient au-dessus de la tête du petit un pain blanc en forme d'anneau ( sur lequel il y a de l'argent). Tout en soulevant son filleul, la sage-femme lui souhaite trois fois de "perpétuer les traditions et d'être sain et chanceux". Après ce rituel, tout le monde se met à table, on mange, on danse, on bavarde et on s'amuse bien. 
J'espère que pour nous tous cette année sera pleine de joies, de santé et de bonheur. 
Les vacances de Noël se sont vite envolées. Voilà pourquoi je pense déjà aux vacances prochaines. » Amicalement, Denisa 
Denisa Ploscaru, V-e D, Collège National Pédagogique "Ștefan Velovan"-Craiova Professeur coordinateur : Maria Miflor (20.02.2017) 
NOUVELLE 28 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS HIVER 2017 (du 16 janvier au 16 février 2017) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CI-DESSOUS, LES ELEVES DE MADAME MARIA MIFLOR LE 19 MARS 2010 A CRAIOVA - PARTIE 1 (ROUMANIE), le jour de la fête de la Francophonie présentait la pièce CADEAU SURPRISE NEW LOOK" (Cliquez sur le lien pour découvrir les autres vidéos de la pièce sur le site officiel de Madame Maria Miflor)- CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA SUITE DES VIDEOS !!!) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°22 
 
Mon ami chéri, 
 
Je sais qu’on ne s’est pas parlé ni écrit car j’ai dû accomplir les tâches scolaires qui consomment toute mon énergie quotidienne. 
 
A peine arrivée à la fin de la semaine que je reprends haleine pour te raconter un épisode de mes vacances d’été. J’ai accompagné mes grands-parents au marché d’animaux de Borosteni.  
 
« Le bourg bourdonnait d’une multitude lente et beuglante de vaches, de bœufs, de boucs et de chèvres, à part la volaille qui caquetait. Les fermiers déchargeaient leurs animaux engourdis par le long voyage. Les marchands forains dressaient leurs baraques de toile ou de carton, déballaient des pièces de tissu ou de nylon, les casseroles, des galoches et disposaient des étiquettes sur les tas. 
 
La foule déambulait le long des éventaires, les coudes se heurtant parfois, tandis que les gamins jouaient à cache-cache ou colin-maillard sous les tréteaux des commerçants. Les gens discutaient à voix basse qui se perdaient dans des flots, comme les tabliers qui entouraient la clientèle bigarrée de la foire. 
 
Le grouillement des gens et des bêtes me faisait penser au grabuge des élèves qui se bousculent vers la sortie à l’heure de la récréation, un évènement qui m’a tellement marqué que j’ai décidé de faire une description de la foule qui s’est emparée pour quelques minutes, de moi. 
 
Je me suis repentie après avoir vendu notre Joyana, une vache aux yeux tellement doux, attachée à une corde, tendue par les piquets, aux taches rousses et blanches sur sa peau marron, ruminant, le mufle lourd, le pissenlit pendant, au milieu d’un troupeau de brebis, serrées les unes contre les autres, à cause de la chaleur, formant comme un nuage de bourre, sale, porté par le frêle échafaudage des pattes et aux porcelets duveteux qui se heurtaient et se chevauchaient à la recherche d’une issue. 
 
« Elle me manque beaucoup, elle était comme un membre de notre famille, elle mangeait du pain que je lui mâchais quand elle était une petite génisse et maintenant je la voyais soulever par l’oreille et la queue et emportée par des êtres insensibles à ses soubresauts de panique ou à ses vagissements étranglés.  
 
« J’entends souvent un meuglement mélancolique traverser ma conscience coupable d’avoir participé à cette transaction rauque. » 
 
Maintenant quand j’ai reçu “ corne et lait”, je me souviens avec regret de ces jours-là.  
En espérant que je n’ai pas dérangé le calme de ta journée, je te souhaite une vie harmonieuse et bonne rentrée à toi aussi!  
Stefania Firiza, XI-e C, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (10.11.2016) 
NOUVELLE 22 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2016 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°23 
 
Cher Roberto,  
 
J'ai une telle envie de te raconter ce qui m’a impressionnée le plus durant toutes mes vacances : la partie de pêche à laquelle j'ai participé pendant mes vacances d'été fut telle que j’avais envie de revivre ces moments.  
 
« Il y a une heure, j'ai mangé un gros morceau de carpe cuite en souvenir des belles journées de pêche qui se sont envolées. » 
 
Mes copines et moi sommes allés au bord de la rivière de Jiu non loin de chez Géo le frère de l'une d'entre elles ; ce dernier avait rapporté sa gaule, des vers et du blé cuit. Il connaissait les meilleurs endroits pour pêcher, et c’est ainsi que dans une coupure étroite du talus, il installa son attirail tout en nous interdisant de parler pour ne pas éloigner les poissons.  
 
« Au bout de quelques temps, les poissons commencèrent à mordre à l'appât, on baptisait les exemplaires plus gros : le premier reçut le nom de Silvestre, le deuxième de Silvie, car c’était une fille aux yeux dorés et la bouche bien dessinée. » 
 
Puis, un gros silence s'installa. Le temps parût long à ce moment-là. Geo lançait des menaces contre la proie qui l’esquivait : "tu auras affaire à moi, la fois prochaine" , "tu es sur le coup toi, drôle!", " Ha!" , " Je l'ai manqué, bougre de ... " etc. Mais la plus belle pièce qu'il tira des eaux, ce fut sans aucun doute une carpe grande comme ça ! « Tu n’imagines pas la taille de l’animal : l’écartement de mes deux bras est tel qu’on dirait que je tiens le globe ! »  
 
Tous les pêcheurs alentours se sont empressé de venir voir la capture, la photographier et tandis que Geo était presque essoufflé, n’ayant pas la moindre envie de lâcher sa jolie proie, tout le monde restait bouche bée. 
 
A ce moment-là, l’un de ses anciens amis écologistes passa par-là, le poussa et tomba dans l'eau. Le poisson s'échappa et prit le cours de l'eau. Géo, frappa l'eau avec ses grandes mains. Mais rien n’y faisait. La carpe s’était échappée. Geo s'écroula sur le talus comme un grand noyé.  
 
Maintenant que j’ai consenti au sort du poisson, j’ai conscience que la liberté est la meilleur chose qui soit au monde : mon poisson est content de ce qu'il lui arriva et prit comme dîner une conserve de ton, car l’un des écologistes avait lancé aux eaux les deux autres frères de la jolie carpe par solidarité avec la superbe échappée veinarde. 
 
C'est, pour le moment, le plus beau souvenir de vacances. Mais j’y pense, il y a encore quelques épisodes que j'ai envie de te raconter, mais ce sera pour plus tard, Roberto. 
En espérant que tu t'es bien amusé pendant tes vacances, je te souhaite une bonne rentrée et une année magnifique! 
Gabriela Şut, XII-e I, Collège National " Tudor Vladimirescu" , Tg-jiu 
Prof. Coord: Rodica Calotă, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (10.11.2016) 
NOUVELLE 23 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2016 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°25 
Cher Roberto, 
Qu’as-tu fait pendant ces derniers mois? J’ai beaucoup pensé à toi et à mes inoubliables vacances d’été passées chez mon oncle dans un joli petit village de montagne où je rends depuis l’âge de cinq ans et je ne le regrette point. 
 
Mon oncle a construit un étang qu’il a rempli avec du fretin et quelques jolies truites. Un jour il nous signala que les truites avaient disparues et il en ignorait la cause. Il se mit à chercher une planque pour épier les éventuels ennemis. L’endroit de l’affût était le meilleur de l’étang. Je commençais à lui réciter un passage des récits de Marcel Pagnol, je crois, mais je ne suis pas certaine, que ma mère me faisait lire souvent afin d’améliorer mon français :  
 
« Nous gagnâmes le chêne-liège. Ses feuilles lancéolées piquaient de lueurs argentées la nuit laiteuse. L’étang restait silencieux; seuls les roseaux crissaient par instant, tandis qu’une chauve-souris, à la recherche d’un coin d’ombre, frôlait l’air et l’eau d’un vol brisé. » 
 
Nous guettions depuis longtemps quand soudain nous aperçûmes des traces d’huile sur l’eau. Il s’agissait en fait d’une loutre que notre mouvement effraya, l’obligeant à se tapir dans quelque interstice. 
 
Je repris mes aphorismes poétiques, ce qui agaçait mon oncle. Ce dernier était tourmenté du fait que la loutre lui avait happé sa dernière truite :  
 
« C’est un fait. La loutre essaie tout d’abord d’attendre sa proie en silence, glissant dans l’eau comme une ombre muette pour filer d’un coup de rein sur sa victime et la happer. Si elle n’y parvient pas, elle change de tactique… » 
 
 
Mon oncle m’a dit que j’étais son porte-malheur, car mon bavardage l’empêchait de mener sa démarche jusqu’à terme. Je continuai de déblatérer comme si j’avais un match de football à commenter :  
 
« La bête invisible, que nous sentions proche maintenant, devait fouiller entre les racines des saules. Quelques instants plus tard, nous perçûmes un frôlement. Écartant une touffe de joncs, la large tête de la loutre apparut, puis une patte épaisse, et enfin tout son corps luisant de mille gouttelettes. L’animal qui avait pour habitude de filer sur l’eau harmonieusement, se traînait lourdement sur le sable à présent, un gros poisson serré dans ses mâchoires. La loutre continua d’avancer sur quelques mètres sa marche alourdie, s’arrêta et s’étendit alors. Elle était trop loin de nous. Ses yeux étroits et aigus ne pouvaient nous déceler, cachés dans les feuillages. Elle lâcha le poisson. D’un coup de dents, elle lui brisa l’épine dorsale et se mit à l’écailler avec rapidité. Elle commença son repas…  
 
« La loutre eut tôt fait d’en terminer. Alors, se redressant de nouveau sur ses pattes, elle se mit à jouer silencieusement, culbutant et se relevant tour à tour. Elle exécutait l’informe danse de la lune avant la mort. La cible se présentait immanquablement. La loutre eut à peine le temps d’un sursaut. Elle se renversa foudroyée. En quelques secondes, sa tête heurta le sol. »  
 
Pour le plus grand malheur de mon oncle, les choses ne s’étaient pas passées comme prévu. Nous n’avons pas pris la loutre car elle fait le bonheur des écolos. En effet, ces derniers luttent contre la disparition de tous les animaux.  
 
Ce jour-là, tout ce que j’ai reçu de la part de mon oncle, ce fut une remontrance pour le récital impitoyable que je lui ai fait et les louanges poétiques sorties tout droit de ma belle mémoire, sans oublier le choix des phrases que je lui ai assénées dans les oreilles.  
 
Pour l’année prochaine, mon oncle m’a conseillé de chanter des récitals adaptés à la chasse au sanglier, car les récoltes de maïs sont pratiquement dévastées par des troupeaux de sangliers qui détalent le bois pour se nourrir.  
 
Aujourd’hui, je ne sais plus comment réagir, j’ai une telle peur de l’accompagner, mais la curiosité me pousse à suivre ses traces. Quel est ton avis en ce qui concerne cette prouesse ? 
À plus tard, Roberto, n’oublie pas de m’écrire afin de me donner ton avis ! Amitiés à toi, Laura.  
Laura Safta, XI-e C, Collège National « Tudor Vladimirescu », Targu-Jiu - Professeure coordinatrice : Rodica Calota (15.11.2016) 
NOUVELLE 25 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2016 (du 16 septembre au 16 novembre 2016) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°27 
Cher Roberto, 
 
J'ai passé mes vacances de Noël auprès de ma famille, dans la maison, où il faisait chaud et bon. 
 
Avant Noël, j'ai orné la maison avec beaucoup de décorations : des guirlandes, des bougies électriques, des figurines en bois ou en porcelaine, des boules de toutes les couleurs. 
 
J'ai aidé maman à préparer des plats traditionnels de Noël. 
Le 24 décembre, à la veille de la Sainte Fête, j'ai reçu les beaux cadeaux que Père Noël avait laissés au pied du beau sapin. Avec beaucoup de joie, moi et mes parents, nous avons dépaqueté et découvert les belles surprises. Et même si je n'avais pas dressé une liste de ce que je souhaitais recevoir, j'ai reçu de très, très belles choses. 
 
Le 25 Décembre, le Jour de la Grande Fête, selon la coutume, nos filleuls sont venus chez nous. On a passé de beaux moments ensemble, on a bavardé et on s'est bien amusés. 
 
« Le temps s'est envolé ensuite et le Réveillon est arrivé. » 
 
Pour faire à mon tour un cadeau, j'ai préparé un gâteau d'anniversaire. (Grand-mère m'a aidée un peu, mais cela reste entre nous!).  
 
La nuit du Nouvel An, mes parents sont allés au restaurant. Moi, je suis restée à la maison où j'ai fêté le Réveillon avec mes chers grands-parents. 
 
Après tant de fêtes, j'ai commencé à faire mes devoirs parce que le premier semestre allait bientôt continuer. 
Voilà, cher Roberto, comment j'ai passé les vacances, mes vacances les plus réussies. Et vous, ça va? Vous avez passé de bonnes fêtes? 
Je profite de cette occasion pour vous souhaiter : 
Bonne et Heureuse Année ! 
Amicalement, Andreea. 
Andreea Bănțoiu, V-e B, Collège National Pédagogique "Ștefan Velovan"-Craiova Professeur coordinateur : Maria Miflor (01.02.2017) 
NOUVELLE 27 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS HIVER 2017 (du 16 janvier au 16 février 2017) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle N°29 
 
« Cher Roberto,  
 
Comment allez-vous? Moi, je vais assez bien.  
 
Je vous écris maintenant, à la fin des vacances de Pâques, quand la nature a mis de très beaux vêtements. Vous savez, le printemps est ma saison préférée. J'aime cette période où tout renaît. Les petites fleurs et les arbres fleurissent. Les oiseaux migrateurs reviennent dans notre pays, en y cherchant leurs nids qu'ils ont abandonnés en hâte, avant l'arrivée des grands froids de l'hiver rigoureux. Les forêts s'habillent de vert et les cours d'eau murmurent. Tout est merveilleux ! 
 
Pendant les vacances (une semaine surtout), il n'a pas fait beau temps. Il a plu et il a fait froid, comme si l'hiver voulait revenir. Malgré tout, j'ai passé de beaux moments en compagnie de mes meilleurs amis, tout aussi bien chez moi, qu'à la campagne, chez mes grands-parents. 
 
Vous comprenez donc combien j'aime le printemps et les vacances de Pâques !  
 
Et vous, avez-vous passé de belles vacances ? Aimez-vous le printemps ? J'attends de vos nouvelles. Amitiés, Andreea 
Andreea Bănțoiu, V-e B, Collège National Pédagogique "Stefan Velovan" de Craiova - Professeur coordinateur : Maria Miflor (03.05.2017) 
NOUVELLE 29 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS PRINTEMPS 2017 (du 1 avril au 8 mai 2017) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2017 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2017) 
 
 
 
 
 

(c) Emilien Casali - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 28.03.2017