ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  EMILIEN CASALI - AUTEUR THEÂTROMANCIER 

 Home  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

EMILIEN CASALI
Programme !!!
162 pièces
Compa Balladins
Tous les sites
SERIES THEÂTRE
POEMES 2006/19
PIEC'ILLUSTREES
FESTI 2005/2018
LES MEMOIRES..
MUSEE ROBERTO
SERIE 1 : 95
SERIE 2 : 95
SERIE 3 : 78
SERIE 4a : 48
SERIE 4b : 36
SERIE 4c : 15
SERIE 5
PRIX 2006/2017
SERIE 1989/1999
SERIE 1995/2000
SERIE 2001/2002
SERIE 2002/2003
SERIE 2003/2004
SERIE 2004/2005
SERIE 2005/2006
SERIE ETE 2006
SERIE 2006/2007
SERIE 2007/2008
SERIE 2008/2009
SERIE 2009/2010
SERIE 2010/2011
SERIE 2011/2012
SERIE 2012/2013
SERIE 2013/2014
SERIE 2014/2015
SERIE 2015/2016
SERIE 2016/2017
SERIE FIN 2017
SERIE 2018-2019
Vacance 2010/11
Vacance 2011/12
Vacance 2012/13
Vacance 2013/14
Vacance 2014/15
Vacance 2015/16
Vacance 2016/17
Vacance 2017/18
Vacance 2009/10
VACANCE 2018-19
ANABELLA EXPO
Revue de presse
PROFESSEURS
DIAPORAMA
STAGE THEÂTRE
Cadeau Surprise
PIECES TRADUITE
L.DUMITRASCU
CLASS 2005/2016
Classe masquée
LA PRINCESSE
Terre-Nouvelles
VIDEOS PIECE 1
SUPER CAT GIRL
Pacific Land
LA PIERRE QUI...
VIDEOS PIECES 2
BALADE LUMINEUSE
UNE PÊCHE...
UNE ÎLE ENTRE
LA PETITE MAISON
RETOUR TERRE-N
BONS BAISERS DE
LES MOULINS AUX
Chapeau magique
Parchemin d'or
DJ MAX'AIME
Quelques Plumes
AUBER PLUME D'OR
LA TERRE DANSE
SEJOUR A TARGU-J
QUELQUES PLUMES
CROISIERE...
BILOU N'EN FAIT
LE PRINTEMPS....
PATZY S'AMUSE...
ESCALE A PACIFIC
SYLVESTRE MAJOR
PATZY FAIT DE LA
LA TOUR EIFFEL..
ARRET D'AUTOBUS
COLLECTIONNEUR
RDV PLEINE LUNE
UNE BOUFFEE...
WAGON ENCHANTE
LES MOULINS 2017
PATZY A CRISTAL
C'EST BEAU VIE!
MANEGE ENCHANTE
PATZY JARDINIERE
DIVINE E COLOMB
LE CIEL EST A...
WONDERFUL MOON
LE SOLEIL...
LE CIEL EST REM
ROYALE SURPRIZE
TEMPS DE VIVRE
LE TEMPS TOURNE
L'AUTOMNE SE...
PRECIOUS GIRLS

 

Liens


Amis francophones, Bonjour!

19/11/2018..09.12 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bonjour tout le monde ! VOLARE !!!!!!!! Merhaba dünya! Hello world! Hallo Welt! Ciao mondo! שלום עולם! ¡Hola, mundo! Γεια σας κόσμο! नमस्ते विश्व! 世界您好!VOLARE !!!! 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amicalement et Fraternellement, Emilien Casali (Auteur) 
casali-emilien1@orange.fr 
 
 
 
 
 
 
 
"Bienvenue à tous et toutes !"  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Déroulez la page et cliquez sur les photos  
 
 
Depuis plus de 10 ans, les différents sites de l’auteur Emilien Casali sont sous hautes surveillances « pour le plus grand respect et la plus grande joie de l’enfance ». 
 
 
 
 
 
 
 
 
La forme de travail proposée sur les différents sites que vous allez découvrir se veut "artisanale " afin de conserver une animation artistique "Authentique" réservée aux professeurs et élèves francophones. (L'échange entre les professeurs et l'auteur animateur n'est pas à but lucratif ou bien à titre professionnelle, il s'agit purement et simplement d'un échange amical, ludique, constructif, imaginatif, récréatif, inventif, créatif, un programme d'animation annuel qui se veut également ambitieux, visant principalement à approfondir la langue française dans le respect de l'enfance. L’auteur animateur ne s'immisce en aucun cas dans le programme des professeurs. Les sites présentent "exclusivement" le travail des élèves et des professeurs autour d'animations artistiques diverses proposées par l'auteur animateur Emilien Casali, un programme conçu pour l'épanouissement des élèves francophones de la façon la plus intelligente et la plus sérieuse si possible dans le respect et "pour le plus grand bonheur des enfants" !(Cliquez sur le lien pour découvrir la "charte"!) 
 
Amicalement et Fraternellement, Emilien Casali
 
casali.emilien@wanadoo.fr 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°1 
 
Cher Roberto, 
 
Ce sont les vacances d'été dont je veux te parler! Dans mon âme, cependant, ces jours restent gravés en lettres d’or. Jours de soleil et de joie. 
 
J'ai passé du bon temps en vacances. Je suis allée à la mer avec mes parents où j’y ai passée de magnifiques jours. Après une jolie route fatigante avec le train, l'étendue sans fin de la mer bleue est finalement apparue devant nous comme une nappe bleuâtre. Le soleil jouait dans ses vagues le faisant briller en différentes nuances. Nous avons séjourné dans un hôtel assez proche de la plage. Le matin, nous étions sur le rivage pour attraper les rayons ultraviolets. Etant souvent matinale, je pouvais voir le globe rouge du soleil émerger de l'eau au-delà de la ligne d'horizon, comme un énorme magnolia.  
 
« La brise fraîche nous caressait les joues, l'air était pur et nos poumons inondés, nous procurant des sensations fortes et nous remplissant d’une joie intarissable. » 
 
Peu à peu la plage se remplit de touristes étrangers parmi lesquels des Français et des Belges dont je me suis éprise d’amitié car ils étaient très aimables et loquaces. Les gens venaient profiter du soleil, de la chaleur du temps et celle des gens du lieu et de l'eau. Les enfants couraient ou jouaient dans le sable avec des seaux et des pelles, ainsi que les composants des commissions d’évaluation de leur travail, afin de délimiter l’emplacement de leurs chefs-d’œuvre. Mais le plus grand plaisir pour moi fut d'entrer timidement dans l'eau. Lorsque les vagues furent formées, tout le monde cria de joie en espérant ne pas être repris et jeté au fond. Cela m'est arrivé plusieurs fois et j'ai même avalé de l'eau salée... 
 
J'ai adoré la mer, j’y suis restée avec plaisir et j’en conserverai des souvenirs inoubliables toute ma vie, car c’est l’état d’âme qui décide de la valeur de certain lieu au moment de divertissement...  
Amicalement et inoubliablement, Andreea Melisa Tîrziu, IX-e, Collège National « Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; prof, coord. Rodica P. Calotă (05.10.2018) 
NOUVELLE 1 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°2 
 
Cher Roberto, 
 
Je te prie de croire que ces vacances d'été furent vraiment belles. Rien de tel n’aurait pu se faire sans toi mon meilleur ami. J'ai visité la ville que j'aime le plus, à savoir Paris. Cette ville possède de merveilleux musées tels que le Louvre qui concentre une grande partie de l'histoire de France. J'ai vu la Tour Eiffel, et même que je suis allée au sommet d’où la vue est magnifique ! Là-haut, j’ai découvert une petite chaîne de boutiques et de cafés, un petit restaurant où vous pouvez dîner dans une atmosphère calme. Vous ne le croirez sans doute pas, mais j'ai rencontré beaucoup de Roumains en visite dans votre belle capitale. 
 
« Les grands boulevards encombrés de touristes, le pont sur la Seine, les théâtres, tout cela m'a captivée. Le soir, la ville est encore plus animée et les terrasses s'étendent jusqu'à la Seine.  
 
« Qui pourrait s’imaginer que cette eau sereine et turquoise aurait noyé la fille du célèbre écrivain français Victor Hugo dont nous connaissons bien la légende. »  
 
Une nuit, quelque chose de spécial m'est arrivée : j’étais en train de boire mon jus d’oranges sur une terrasse avec ma famille, quand soudain, un jeune homme est venu à notre table. Il s'est présenté en français, bien sûr, puis a demandé à mon père s'il pouvait faire mon portrait. Bien sûr, mon père a accepté et le garçon a commencé à me dessiner. Je sympathisais avec le jeune artiste pendant qu’il dessinait, j’essayais de le rendre plus indulgent à l’endroit de mes traits physiques. Je souhaitais surtout bénéficier d’un joli portrait et non d’une caricature. Le petit peintre Philippe m'a fait un portrait spécial que je contemple encore aujourd'hui avec plaisir.  
 
A mon retour au pays, je suis restée quelques jours chez ma grand-mère, puis trois jours à la montagne. Dans les montagnes, j'ai vécu quelque chose de fantastique, j’ai fait la rencontre d’un ours. Je voulais absolument l’approcher pour lui offrir des biscuits, or ma présence le rendait craintif, si bien qu’il en devint peu à peu agressif. Je n’étais plus du tout à mon aise. Fort heureusement, mes parents se trouvaient là. Ils n’eurent aucun mal à chasser l’ours. J’admets que je suis à l’origine de l’incident. En effet, c’est moi qui ai insisté auprès de mes parents pour approcher l’ours. J’étais pris de compassion pour cet animal chassé en permanence par des individus irresponsables. Je pensais pouvoir lui apporter de l’aide, mais il est vrai que ma démarche était imprudente. Ce jour-là, j’aurai pu y laisser ma peau.  
 
Malgré cet événement indésirable et agréable à la fois, ces vacances resteront malgré tout inoubliables compte tenu de la hauteur du temps écoulé depuis!  
 
Vos vacances se sont bien passées? N’hésitez pas à répondre à ma lettre dès que possible! 
Amicalement et affectueusement, Andreea Muciuciora, IX-e C, Collège National « Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; professeure coordinatrice ;: notre jolie et sage prof. Rodica P. Calotă (05.10.2018) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°3 
 
Cher Roberto, 
A peine entendu parler de toi que j’eus l’envie de te parler de mes vacances d'été. Mes vacances d'été se sont avérées superbes et occupées jusqu’au dernier moment. Au cours du premier mois d'été, j'ai participé à un concours d'entraînement sur la route à Târgu-Secuiesc.  
« Nous avons passé trois jours dans une auberge estudiantine où trois repas nous ont été proposés dans une atmosphère presque romantique. »  
Le premier jour, et afin de nous mettre dans l'ambiance, les organisateurs nous ont emmenés au lac Sainte-Ana où l'on nous a raconté la légende de la jeune Ana décédée dans ce lac. L'eau du lac était très brillante et froide, les forêts entourant le lac étaient belles et vertes. Je regardais les merveilleux paysages. Le deuxième jour du concours très attendu, le soir même, nos résultats sont venus, nous avons été placés à la 14e place et le troisième jour, nous étions déjà prêts à rentrer chez nous. Sur le chemin du retour, nous avons visité Bâlea Lac. La température était basse, mais le paysage était superbe.  
 
« J'ai vu la cascade Bâlea, une eau merveilleuse qui coule avec une puissance extraordinaire. J'ai vu les paysages magnifiques se dérouler sur Transfagarasan, route sinueuse, raide et longue. J'ai visité le lac Vidraru et vu ses merveilles. » 
 
« La route était longue, mais je suis très contente de voir tous ces endroits. »  
De retour à la maison, je suis allé voir ma grand-mère et lui ai raconté toutes ces choses. Elle m'attendait avec des gâteaux et du jus de fruit, me félicitant. 
 
Au milieu de l'été, je me trouvais avec ma famille et mes amis au bord de la mer. J'étais dans la station balnéaire de Neptun, l'eau claire était si belle à la lumière du soleil et le sable doré complétait parfaitement le paysage. J'ai passé 5 jours là-bas. Le premier matin, nous sommes allés voir le lever du soleil alors que le soleil semblait sortir du bleu de la mer.  
 
En milieu de journée, nous avons passé plus de temps dans la pièce où nous nous trouvions à cause de la température élevée. Les soirées étaient les plus belles. Nous sommes tous allés sur le sable chaud et nous avons joué à des jeux sur la plage, nous sommes allés dans l’eau et avons senti le sable fin de la mer. Il y a eu 5 jours de rêves dans lesquels je me suis senti merveilleusement bien. 
 
Mon été s’est achevé en montagne avec mes cousins et j'ai campé pendant trois jours au pied d'une forêt de montagne. Le son de la nature était si rassurant et sourd, les paysages étaient si beaux et difficiles à trouver ailleurs.  
 
« Le soir, je passais au coin du feu pour raconter ce que j'avais fait jusque-là, ou encore pour y conter des histoires d'horreur nous empêchant de trouver le sommeil. Le matin, nous allions marcher, et même s’il nous arrivait de prendre deux fois le même chemin, l'effet était identique, nous étions abasourdis par la beauté de la forêt. Ces vacances étaient inoubliables et je voulais que vous découvriez aussi les terroirs qui m’ensorcèleront pour toute ma vie! Amicalement, Loredana ! 
Loredana Bălan, Collège National « Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; professeure coordinatrice ; prof. Rodica P. Calotă (09.10.2018) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°4 
 
Cher Roberto, 
 
Je t'écris cette lettre pour partager mes plus jolis moments avec toi.  
 
Pendant mes vacances d'été, je me suis promenée dans de nombreux endroits réels, mais qui paraissaient bien irréels en ce qui concerne leur beauté. J'ai vu des endroits que je ne pensais jamais voir dans la réalité, des endroits que j’avais vus uniquement en images. Je me suis rendu là où je ne pensais jamais aller. Par exemple, cet été, ma famille et moi sommes rendus dans les Montagnes de Făgăraş, au Sommet Moldoveanu, le plus haut Sommet de Roumanie d’une hauteur de 2544 mètres.  
 
En soirée, après des heures passées à admirer le paysage, je suis descendue au pied de la montagne où je séjournais dans un magnifique cottage. Le lendemain, le soleil chaud était dans le ciel, le temps était propice à l'exploration des alentours. J'ai grimpé la montagne pas à pas avec ma famille. Nous grimpions de plus en plus haut.  
 
« J'ai vu un aigle de loin qui déchiquetait le ciel dans de doux lambeaux d’azur. » 
 
Nous avons eu beau essayer de surprendre son vol, cela s’avéra redondant car il est très difficile de réussir, même si nous avions pris l'appareil photo avec nous pour capturer les animaux dans leur habitat naturel et photographier leur zone d’un attrait irrésistible. Le plus beau moment fut lorsque nous prîmes le télésiège. J'ai traversé la montagne et j'ai vu une chèvre noire spécifique à la région que j’ai prise en photos plusieurs fois.  
 
Cet incident dans les Montagnes Făgăraş était un événement merveilleux dans lequel je me suis amusée et ai passé mon temps favori avec mes proches. 
 
En août, je traversais certaines zones des grandes villes de Roumanie. J'ai aussi vu des gens de Transylvanie, de Munténie et de Moldavie. Des gens avec qui je reste en contact aujourd'hui. J'ai remarqué certaines traditions, habitudes, comportements et même un langage différent de celui d'Oltenie, ma région natale. Cependant, c'était très intéressant de comparer les coutumes et les gens des différents terroirs.  
 
« La Moldavie est fascinante par l’entrain et par le goût exquis de ses produits traditionnels, et plus particulièrement le gâteau « poale-n brâu » qui fait des ravages parmi ses consommateurs, surtout arrosé par un bon vin du cru. » 
 
L'été prochain, nous pensons visiter la Turquie et retracer ensuite le chemin qu’on a parcouru cet été. Ce serait un grand plaisir, surtout si tu nous y rejoins. 
 
J'attends une réponse de ta part dans laquele tu me feras savoir comment tu as passé tes merveilleuses vacances d'été. 
Ta chère amie, Denisa Becheanu, IX-e, Collège National”Tudor Vladimirescu”, Tg-Jiu; prof. coordinatrice Rodica P. Calotă (05.10.2018) 
NOUVELLE 4 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°5 
 
Cher Roberto, 
 
Mes vacances d’été sont passées assez rapidement et beaucoup de souvenirs sont encore présents dans ma mémoire, surtout ceux vécus avec mes proches. Cela faisait quelques temps que je n’y faisais plus allusion. Le fait d’en parler me manquait, aussi j'ai hâte de voir les effets d’un tel feed-back. 
 
Au début des vacances d'été, je suis allée chez mes grands-parents. Je les aime beaucoup, ce sont eux qui m'élèvent depuis que je suis toute petite, c'est pourquoi j’ai plaisir à passer autant de temps avec eux. 
 
« Mes grands-parents vivent dans un joli petit village près de Iași. Leur maison est située dans une zone très boisée avec de grands arbres et une très riche canopée. Dans leur ombre, je n'ai même pas senti les températures froides qui ont envahi la Roumanie cet été. Au cours des semaines passées là-bas, j'ai connu la paix intérieure et me suis détendue. J’avais ramené de la maison plusieurs livres que j'appréciais surtout pendant les journées d'été sans fin, quand le coucher du soleil faisait reluire les lettres sur mes pages, lesquelles me donnaient la sensation d’être un archange le flambeau à la main.  
Je passais le plus clair de mon temps dans l'école maternelle où ma mère a travaillé pendant une dizaine d’années, jusqu’à son départ en ville à cause du manque de naissance issu du petit troupeau qui broutait de l’herbe dans un champ entourée de fleurs située près de la maison.  
 
Pour moi, les moments de tranquillité avec des êtres chers sont le moyen idéal pour passer des vacances, même des week-ends. 
 
Aussi longtemps que je restais dans la ville, je sortais avec mes collègues et mes plus chers amis ? Nous avions créé un joyeux groupe qui savait exploiter des sensations qui me rappellent de belles émotions. 
 
Mais la plus belle période de vacances fut les deux semaines passées à Timișoara, la ville où j’aimerai passer mes examens à la faculté et, avec un peu de veine, y rester pour vivre. 
 
J'ai visité presque toute la ville, je suis entrée dans les magnifiques jardins remplis de silence et j’ai ainsi pu apprécier la beauté et l'harmonie qui règnent au centre de la ville. Dès que nous visitions un nouveau lieu, nous lisions les informations liées à son histoire. Nous recherchions les lieux d’intérêt à l’aide d’une carte, nous concentrant principalement sur les rues. 
 
Nous mangions de la nourriture locale, profitions du soleil et de l'eau, sortions dehors jusqu'à la nuit tombée et découvrions de nouvelles passions comme la photographie, car, dans cette ville, il y a une sorte de lumière nocturne, on dirait des âmes errantes qui coagulent autour des réverbères comme les papillons... j’aimerais que tu m’envoie de telles photos, car j’en suis mordue !Amitiés à toi, Ionela Bîrsan, IX-e, Collège National « Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; prof, coord, Rodica P. Calotă (05.10.2018) 
NOUVELLE 5 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°6 
 
 
Mon si cher Roberto, 
 
En dehors de mon temps libre, surnommé dans mon groupe « temps de formation », jusqu'à présent, ces vacances d'été étaient axées sur l'apprentissage. Tout s'est passé en trois jours. J'ai été dans un camp de travail bénévole et je me souviens qu'il y a longtemps de cela, vous me disiez que j'avais beaucoup à apprendre. J'ai donc appris à le faire dans la nature, aussi ai-je beaucoup appris sur l’importance de la foi. J’ai passé du temps avec des gens formidables avec qui j’ai noué de solides relations. Ainsi, ai-je pu retrouver mon équilibre spirituel que nous perdons sans nous en rendre compte dans les espaces profanes comme l’école. Cela s'est passé dans un endroit particulier. J’aurais voulu que tu fusses avec moi pour voir le ciel embrasser les montagnes et constater comment le vent chasse toutes les mauvaises pensées. Les montagnes renferment des milliers de secrets dans des grottes dont deux d’entre elle que j’ai eu la chance de visiter.  
 
« Dans ces grottes, je me sentais comme autrefois. Peu à peu, je replongeais dans une époque antérieure en compagnie d'autres personnes, d'autres principes et d’autres us et coutumes. S’agissant d’un autre ciel, celui de nos ancêtres, pour ne pas dire de Zamolxis, le roi des Daces, cet aïeul à l’allure et aux yeux des dieux. » 
 
Ce fut la partie préférée de toutes mes vacances ou comment se calibrer dans le temps. Nous avons beaucoup appris sur notre culture et en particulier sur la mode ancienne. J'ai visité un musée en plein air que je n’aurais jamais cru pouvoir contempler. Parallèlement à cela, j'aimerais vous dire quelque chose que je n'ai jamais dit à personne auparavant. Disons que j'ai aussi appris ce qu'est l'amour. Mais comment puis-je savoir que l'amour ne vient pas seulement de moi, de ma disposition d’apprendre la consistance de ce sentiment? 
 
J'ai hâte de repeindre ce que j’imaginais déjà afin de trouver une réponse à ma question, aussi pourriez-vous me faire part de votre opinion. Ce fut une courte partie de mes vacances, mais cela reste la chose la plus importante pour moi.  
 
Mon été s’est passé comme tout le monde et vous savez mieux que moi de quoi je parle. Vous savez aussi que plus vous regardez le ciel, plus vous voyez d'étoiles.  
 
« Ô étoiles, que me disais-tu l’année passée ? » 
Bisous, Adina Cucăilă, XI-e D, Collège National «Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; prof. coord. Rodica P. Calota (21.10.2018) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°7 
 
Cher Roberto,  
 
Dans cette lettre, je vais vous parler de mes vacances d'été. À la fin de mon année scolaire, en juin dernier, j'ai fait mes bagages et je suis allée à la campagne chez mes grands-parents. Mes grands-parents habitent à Iasi, une ville de Roumanie. J'ai passé une bonne partie de mon temps avec ma soeur qui fait des études là-bas. 
 
A cette période de l’année, la ville de Iasi est envahie de tilleuls, ce qui lui donne un attrait poétique, notamment lorsqu’on se promène dans les allées du Jardin des Tuilerie autrefois fréquentées par l’écrivain Emil Cioran et dont voici l'une de mes citations préférées :  
 
« L'homme le prend tous les jours, malgré tout ce qu'il sait, contre tout ce qu'il sait. »  
 
Le plus important est la « Chaux », magnifique monument dédié à la mémoire de Mihai Eminescu situé en plein coeur du Parc Copou, lieu d’inspiration du poète. Une autre attraction importante est « Le Palais de la Culture » qui fut construit entre 1906 et 1925 pour remplacer l'ancienne cour princière de Moldavie qui se trouvait en ruine.  
 
Fin juillet, après un mois passé à Iasi, je suis rentrée chez moi à Targu Jiu. Ma ville abrite quelques-unes des célèbres oeuvres du sculpteur Constantin Brancusi, parmi lesquelles ses trois plus importantes créations : la Colonne sans fin, La Porte du baiser et La Table du silence.  
 
Je suis bénévole dans une bibliothèque qui organise régulièrement une activité avec les enfants du parc. J'ai donc passé deux semaines avec les enfants à Central Parc. J'ai joué avec eux, j'ai dansé et j’ai surtout pris soin de ne pas trop les gronder. De même que j’y ai enseigné des sessions d'anglais aux personnes âgées. À la fin du mois d'août, j'étais dans un camp aux côtés des autres bénévoles de la bibliothèque.  
 
Honnêtement, j'ai visité des endroits merveilleux que je n'avais jamais vus auparavant, tel que le Musée de l'architecture populaire de Curtisoara d’où j'appris comment Brâncuşi fut inspiré pour sa célèbre « Colonne sans fin ». Je me suis également rendue dans grotte de Muierilor, ainsi que dans celle de Polovragi. La première grotte me fit forte impression, probablement à cause de l'histoire et du fait qu'elle me faisait un peu bouger à travers la promenade du nain et d'autres virages sous différents angles.  
 
J'ai eu la chance de visiter le monastère Polovragi, une beauté qui attire l'œil à travers divers détails picturaux. 
 
Début septembre, ce qui signifiait la fin de mes vacances d'été, je retrouvais mes amis à Craiova. J'ai visité le Parc Nicolae Romanescu. Deuxième parc de Roumanie, après le parc Herastrau à Bucarest, celui-ci s'étend sur environ 100 hectares. C'est là que se trouvait autrefois la succession de la famille Bibescu, et voici le nom alternatif du parc - Parc Bibescu. 
Qu'en est-il de vos vacances d'été? J'attends la réponse le plus tôt possible. Bisous, Luiza Carp - Collège National «Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu ; prof. coord. Rodica P. Calota (21.10.2018) 
NOUVELLE 7 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°8 
 
Cher Roberto, 
 
Je souhaiterais commencer par vous présenter des excuses pour ne pas vous avoir écrit depuis longtemps. Il se trouve que j'étais très occupée depuis la dernière lettre dans laquelle vous vous montriez curieux à l’idée de savoir ce que nous avions fait de nos vacances. Vous savez que cela prendra un certain temps, vous pouvez vous asseoir sur une chaise.  
 
Au début de la première semaine, j’ai effectué une petite expédition de trois jours aux chaudières du Danube avec mes parents et mes cousins. Dans ma vie, je n’étais pas vraiment fascinée par mon pays, du moins, j’ignorais jusque-là que j’habitais un aussi beau pays avec des paysages fantastiques que nous ne savons pas protéger et apprécier à leur juste valeur. Là, nous avons séjourné à l'Hôtel Decebal, un hôtel qui mérite 4 étoiles, à mon avis. La chambre où nous dormions, dont la fenêtre donnait sur le fleuve, assurait une vue imprenable sur le Danube. J'ai réussi à me réveiller pour assister au lever du soleil. Ce fut une expérience que je ne l'oublierai jamais de ma vie. Ensuite, les réceptionnistes de l'hôtel m’ont loué un bateau avec guide pour effectuer une promenade inoubliable sur le Danube. J'étais dans l’une des deux chaudières où je pus admirer le visage sculpté en pierre de Decebal. De là, je suis allée me promener jusqu’aux deux grottes, puis je me rendis jusqu'à Tabula Traiana.  
 
Après avoir quitté l'hôtel, nous sommes allés à Herculane, or nous n’avons rien vu d'intéressant, alors nous décidâmes de nous rendre à la célèbre cascade Bigar. Là, nous avons séjourné dans un bed and breakfast « La Busu » qui possède un cadre rustique, une grande cour pleine de fleurs et de toutes sortes d'animaux (j'ai même vu un paon). La Cascade Bigar m'a fascinée en dépit de sa petite taille : d’une beauté ravissante ! 
 
En Juillet, la paresse s’empara de moi. J’ai vu toutes sortes de films et de séries. Je suis allée en ville avec des amis et je me suis amusée copieusement. Ensuite, je suis allée avec mes parents chez ma grand-mère à Botosani pour y rester trois jours seulement. Après quoi, je suis allée à la mer à Costinesti et à Perla. L'eau bleue était merveilleuse. Derrière cette beauté cache un danger, des vagues qui atteignent jusqu'à 3 m environ. A Costinesti, je me suis tatouée un lion, signe qui symbolise la fierté, l'orgueil, la puissance et la persévérance. J’ai quitté la mer le 13 Août car le 14 août fut le jour d'une de mes amies, Nora. Je me souviens qu'elle voulait vraiment une paire de économisoirs, donc nous nous sommes arrêtés dans une boutique fr Bucarest, et là, je me suis procurée une paire. S’ensuivit ensuite mon anniversaire. J'ai passé de merveilleux moments avec ma meilleure amie, Mara et sa sœur Nora. Puis du reste de l'été jusqu'au début de l'école, je me suis préparée psychiquement pour la rentrée des classes. 
C'est à peu près tout ce que j'ai fait cet été. Je suis curieuse de savoir ce que vous avez fait en vacances et impatiente d’en recevoir de vos nouvelles. Celle qui ne vous oubliera jamais, votre amie Denisa Băluţoiu, XI-e B, Collège National ” Tudor Vladimirescu”, Tg-Jiu, prof, coordinatrice: Rodica P. Calotă (21.10.2018) 
NOUVELLE 8 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N°9  
 
Cher Roberto, 
 
J'envisageais depuis longtemps la rédaction d'une longue lettre qui raconte mes vacances d'été. 
 
Tout d'abord, j'ai accompagné mes parents à Olanesti pour y faire des cures d'eaux minérales. Cette ville touristique attire chaque année des milliers de touristes de tous les pays de monde. J'ai aussi assisté à un festival. L’hôtel était très accueillant et c’était un plaisir de marcher tous les matins vers les sources pour y admirer le superbe paysage.  
 
« J’avais l’impression d’être une jeune et jolie romaine qui se rend dans l’ancienne ville de Pompei. » 
 
Après quoi, nous avons visité le Delta du Danube. J'étais avec 4 familles, donc c'était très amusant. Nous avons eu la pension juste pour nous. Le soir, nous avons fait une sortie au bord du Danube, l’occasion de faire un barbecue, d’écouter de la musique et d’observer le flux et le reflux des vagues au son mélodieux d’Ivanov. Dans la journée, nous sommes allés dans le bras à St. Gheorghe. Hélas, je fus témoin d’un évènement malheureux. En effet, l’un des membres de notre équipage est tombé à l'eau alors qu'il essayait de sortir du bateau. C'était marrant pour nous, mais je pense que pour le pauvre naufragé, c’était navrant ou, du moins, embarrassant! 
 
En bref, peu importe la façon dont vous passez vos vacances d'été, certains préférant les passer à la mer, d’autres à la montagne, d'autres préférant visiter de nouveaux pays, d'autres visiter des lieux exotiques et d'autres souhaitant simplement rester à la maison dans leur confort. Quoiqu’il en soit, il est important que vous vous sentiez bien. J’espère que tu t’es senti comme un vrai pacha, car je sais que tu attires la jeunesse autour de toi et que tu es un vrai Don Juan. 
 
Réponds-moi vite, s’il te plaît, pour me dire ce que tu as fait de cette magnifique période maintenant que ma vie est remplie de tâches et que mon année scolaire va s’étirer en longueur ! Câlins et bisous, Mara Statie, XI-e B, Collège National «Tudor Vladimirescu », Tg-Jiu, prof. coord. Rodica P. Calotă! (21.10.2018) 
NOUVELLE 9 – MEILLEURE NOUVELLE « EX AEQUO » CONCOURS AUTOMNE 2018 (du 16 septembre au 16 novembre 2018) - SELECTIONNEE POUR LE GRAND PRIX EXCELLENCE 2018 - Tous concours de Nouvelles confondues - Automne-Hiver-Printemps (période du 8 mai au 20 mai 2019)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NOUVELLE N10  
 
 
Mes vacances d’été racontées à mon cher Roberto 
 
J’ai passé mes vacances d’été en Bulgarie pendant deux semaines durant lesquelles je fus agréablement impressionnée. En plus d’admirer ses plages de sable fin et ses eaux pures, j’ai aussi apprécié le paysage de la ville de Varna. Je recommande vivement à quiconque de visiter cette ville. Les raisons qui vous poussent à vous rendre à Varna sont les suivants :  
 
« Cette ville douceâtre située sur la côte ouest de la mer Noire bénéficie de ce fait d’un climat tempéré toute l’année. La période la plus froide de l’année va généralement de décembre à mars, lorsque la température moyenne varie entre 5 et 10 degrés Celsius. L’été débute au mois de mai et se termine au début du mois d’octobre. Les témperatures estivales varient généralement entre 25 et 35 degrés celsius. Les mois les plus agréables pour se rendre à la plage et profiter du soleil sont juillet et août. Je t’écris tout ça car je sais combien sensible tu es au changement de climat. 
 
Les stations de cette région sont également une source de traitement. Il existe sept sources minérales dans la station balneaire „sv.sv. Konstantin i Elena” , dont la témperature de l’eau est comprise entre 40 et 60 degrés sans égal en Europe. Ce sont des bains de magnésium et de calcium à faible minéralisation permettant de traiter avec succès les maladies cardiovasculaires, car tu connais mon penchant pour la médecine, surtout la cardiologie dont j’espère m’emparer dans l’avenir. 
 
Varna a une histoire particulière : vous pouvez voir les originaux des plus anciens artefacts en or du monde. Varna propose une multitude d’événements culturels : folklore, musique, ballet, opéra et théâtre, films d’animation et présentation – photographies, expositions en plein air et de nombreuses galeries d’art. Une grande salle fut construite dans laquelle plusieurs peintres ont commencé leur carrière, chacun peignant les murs avec leur carte et leur personnalité historique. Le fond était assuré par la musique traditionnelle. 
 
La ville de Varna est également connue pour ses cépages et pour la qualité de son vin. Les caves offrent de plus en plus de produits de dégustation présentées de manière intéressante et mémorable. Je me suis rendue dans un restaurant traditionnel avec mes parents où le premier verre de dégustation était gratuit. Vous pouviez en commander d’autres à un prix raisonnable. 
 
Comme j'aime visiter tout ce qui est possible, je vais vous raconter ce que j'ai vu. Ce qui m’a le plus impressionné fut la cathédrale de Varna. Après avoir gravi les quelques marches et franchi la porte, nous sommes passé sous le sombre porche si fidèlement décrit dans les pliants qu’on nous a offerts, si richement décoré de fresques en médaillons (près du plafond, comme un soutien-gorge) et dans les niches aux coins de la pièce, éclairées par un lustre en fer forgé. Des vitrines présentant des objets cultes et un point commercial d’apparence confessionnelle y est construit, l’ensemble fait de bois naturel, vernis et vernis. 
 
La cathédrale de Varna est située dans le centre-ville, elle a été placée sous le haut patronage du 15 août - "Assomption de la Vierge" et constitue un magnifique fort orthodoxe. Le nom de "l'Assomption de la Vierge" a été choisi en l'honneur de l'empereur russe Maria Alexandrovna, la tante du prince fondateur décédée près de la date de l'architecture de l'église. La cathédrale est une basilique à trois nefs, trois coupoles, deux absides et ses dimensions. 35 mx 35 m avec l'autel. L'église a trois autels : le centre de l'autel de l'Assomption de la Mère de Dieu, le sud de Saint-Nicolas de Mira et le nord de Saint-Alexandre Nevski. 
 
Les portes en bois massif donnent accès du porche de la cathédrale. Difficile de décrire avec tant de mots la richesse des ornements! La peinture est dominée par le bleu, Varna étant une ville de la mer et des marins et surtout la "Perle de la mer Noire". Des icônes de grande qualité artistique ornent chaque côté, le tout ressemblant à un conte de fées. 
 
Le riche lieu de culte a une histoire. La cathédrale a été construite par la collection publique. La collection a été ouverte par Prince Alexander Battenberg avec la somme de 1000 leva. La même impression, le 22 août 1880, devait poser la première pierre de la fondation de l'église, qui devait être achevée six ans plus tard, en 1886. La cathédrale a été construite dans un style byzantin de messe à Odessa. Des matériaux de construction ont été achetés près de la ville. Le mur en pierre provenait des murs de la vieille ville de Varna. La pierre de façade a été apportée des villages de Luben Karavelovo et de Kumanovo, les colonnes intérieures ont été construites en pierre de granit dans la région de Tashla Tepe. Les piliers extérieurs ont été fabriqués à partir de la pierre de carrière située près de la ville de Ruse. 
Velichko Hristov a apporté d'Angleterre la feuille de cuivre pour le toit, achevée en 1886 au moment du premier emploi. En 1890, il sera en forme de cloche mais sans dôme. Le clocher de 38 m de haut a été entièrement construit entre 1941 et 1943 par l'architecte Stefan Venedict Popov. 
 
La cathédrale est régulièrement desservie depuis 1910. La façade de la cathédrale a été rénovée en 2000. La patine du temps détruit les dômes de cuivre qui ont été rénovés et peints à la peinture dorée en même temps que la façade de la cathédrale. 
 
Je t’ai fait cette description je car je connais ton penchant pour l’architecture, surtout celle gothique, mais, outre les éléments d'histoire et de culture, Varna est également un lieu de divertissement doté de nombreux terrains de jeux. Les parcs de jeux sont similaires à ceux de Disneyland et l’entrée dans un tel parc est accessible à tous les jeunes. 
 
Leur nourriture est semblable à la nôtre, celle des Roumains, à l'exception des soupes. Ils cuisinaient des soupes très différentes pour moi que je ne pouvais m'habituer à manger. 
Je pense que les vacances en Bulgarie ont été les plus intéressantes. J’en conserve de beaux souvenirs et j’espère bien pouvoir y retourner car il y a encore beaucoup de choses à visiter. Diana Alina Trepăduș, XI-e B, Collège National”Tudor Vladimirescu”, Tg-Jiu; prof, coord. Rodica P. Calotă Tg-Jiu (21.10.2018) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CI-DESSOUS, LES ELEVES DE MADAME MARIA MIFLOR LE 19 MARS 2010 A CRAIOVA - PARTIE 1 (ROUMANIE), le jour de la fête de la Francophonie présentait la pièce CADEAU SURPRISE NEW LOOK" (Cliquez sur le lien pour découvrir les autres vidéos de la pièce sur le site officiel de Madame Maria Miflor)- CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA SUITE DES VIDEOS !!!) 
 
 
 
 
 
 
 

(c) Emilien Casali - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 11.08.2017